Enjeux du logiciel libre, standards ouverts et interopérabilité

Réunion d'information Le logiciel libre, une opportunité pour votre entreprise - vendredi 03 avril 2009 à Digne

Jean Christophe Becquet, directeur d'APITUX et vice-président de l'April est intervenu dans le cadre d'une réunion d'information sur le thème Le logiciel libre, une opportunité pour votre entreprise organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Digne et des Alpes de Haute-Provence, le vendredi 03 avril 2009, de 9 h à 12h dans la salle des sessions de la CCI, 60 boulevard Gassendi à Digne.

« Venez pour le prix, restez pour la qualité »

Un investissement à long terme

Le logiciel libre est un choix pérenne : sa gratuité est garantie à vie, vous n’êtes plus lié à un éditeur de logiciel (et à ses évolutions tarifaires), le logiciel libre respecte les standards et assure sa compatibilité avec l’informatique du futur.

Lire la suite

Bilan de notre Table ronde « logiciel libre et collectivités locales » avec Jean-Louis Bianco

Organisée par l'association Linux-Alpes dans le cadre du Libre en fête, une table ronde « logiciel libre et collectivités locales » réunissait une quarantaine de personnes vendredi 20 mars dans l'amphithéâtre de l'IUT à Digne. En introduction, Jean-Christophe Becquet, membre fondateur de Linux-Alpes, également directeur d'APITUX et vice-président de l'April a rappelé les 4 libertés fondamentales du logiciel libre. Trois invités ont ensuite su captiver l'attention de l'auditoire pendant près de 3 heures : François Raynaud, directeur du service informatique (DSI) de la mairie d'Arles, Thierry Bénita, vice-président du réseau Libertis qui regroupe une trentaine de sociétés de services en logiciels libres en région PACA et directeur d'atReal qui développe des solutions en logiciels libres pour les entreprises et les collectivités et Éric Robert, gérant de PMB Services, société de services spécialisée pour les bibliothèques et les centres de documentation.

Après avoir évoqué les enjeux du logiciel libre pour les acteurs publics, les intervenants ont brossé l'éventail des solutions offertes par le libre aujourd'hui pour les collectivités. Il était question notamment du projet Openmairie. Cette suite logicielle permet aux collectivités locales de disposer d'applications opérationnelles et adaptées à leurs besoins telles que OpenElec, OpenCourrier ou Opencimetiere. Quant à PMB, il suffit de se connecter sur le site du réseau de médiathèques de la communauté de communes du Haut-Verdon-Val-d'Allos pour avoir un aperçu de la maturité du produit.

Le plaisir d'échanger et de partager ses connaissances fut cité comme un des moteurs pour les acteurs du logiciel libre. Le mot de la fin revenait à Jean-Louis Bianco, président du Conseil Général des Alpes de Haute Provence « Il y a beaucoup de combats que l'on n'ose même pas mener. Il y a des combats que l'on perd. Le logiciel libre, j'en suis sûr, c'est un combat que l'on est est train de gagner. »

Pour en savoir plus

Table ronde « logiciel libre et collectivités locales » organisée par l'association Linux-Alpes le vendredi 20 mars 2009 de 14h à 18h dans les locaux de l'IUT à Digne

Dans le cadre du Libre en fête 2009, l'association Linux-Alpes organise une table ronde « logiciel libre et collectivités locales » le vendredi 20 mars 2009 de 14h à 18h dans les locaux de l'IUT à Digne.

« Cette table ronde s'organisera autour des questions suivantes : Quels enjeux du logiciel libre pour les acteurs publics ? Quelles solutions opérationnelles pour une mairie, un pays, une communauté de communes, un conseil général ? Comment tirer parti de ces solutions ? Combien ça coûte ? Quelle stratégie pour une migration progressive ? » explique Jean-Christophe Becquet, membre fondateur de Linux-Alpes, également directeur d'APITUX et vice-président de l'April.

Nos invités :

  • François Raynaud, directeur du service informatique (DSI) de la mairie d'Arles est fortement impliqué dans le développement du projet Openmairie. Cette suite logicielle permet aux collectivités locales de disposer d'applications opérationnelles et adaptées aux besoins des collectivités telles que OpenElec, OpenCourrier ou Opencimetiere. Il nous expliquera les raisons qui ont poussé la ville d'Arles à faire le choix du logiciel libre et comment s'y est pris son équipe pour réussir la migration des différents services.
  • Thierry Bénita, directeur d'atReal qui développe des solutions en logiciels libres pour les entreprises et les collectivités. L'activité d'atReal s'inscrit dans une logique de services apportées aux entreprises et aux collectivités autour du développement de solutions adaptées aux besoins de chacun. Il est également actif au sein du réseau Libertis qui regroupe une trentaine de sociétés de services en logiciels libres en région PACA. Son intervention portera notamment sur l'éventail des solutions couvertes par le libre aujourd'hui pour les collectivités.
  • Éric Robert, gérant de PMB Services, société de services spécialisée pour les bibliothèques et les centres de documentation publics, privés ou d’entreprise. PMB Services développe le logiciel libre de gestion de bibliothèque PMB auquel participent de nombreux contributeurs. PMB compte environ 5000 utilisateurs dans le monde, il est disponible en anglais, italien, espagnol, néerlandais, arabe, etc. De quelques milliers de documents à plusieurs centaines de milliers, PMB répond aux besoins croissants d'indexation et de partage des ressources documentaires. Son témoignage s'appuiera sur une expérience locale puisque PMB est utilisé par la communauté de communes du Haut-Verdon-Val-d'Allos.

Jean-Louis Bianco, président du Conseil Général des Alpes de Haute Provence qui interviendra en clôture de cette table ronde déclarait récemment « Le logiciel libre est un bien commun accessible à tous sans discrimination et sans limitation de durée. À l'heure où notre territoire s'engage dans la rédaction d'un Agenda 21, nous devons porter une attention particulière à la pérennité de nos outils de travail. Choisir le logiciel libre, c'est opter pour une informatique durable et citoyenne. »

Voir aussi

Un courrier de sensibilisation des acteurs locaux par jour dans les Alpes du sud

Afin de contribuer à la diffusion des enjeux du logiciel libre, APITUX a lancé le 1er janvier 2010 l'opération Un courrier de sensibilisation des acteurs locaux par jour. Il s'agit d'écrire chaque jour à un acteur du territoire pour lui exposer les enjeux du logiciel libre.

Cette action vise les élus, les agents administratifs, les acteurs économiques, les militants associatifs et syndicaux, les journalistes, les enseignants et formateurs... Ce sont ainsi plus de 400 personnes dans les Alpes du sud qui on reçu une information sur le logiciel libre et ses enjeux. Notre démarche s'appuie notamment sur le Flyer libre, un document de sensibilisation au logiciel libre publié sous licence Creative Commons BY-SA.

Cette opération est ponctuée par des rendez-vous réguliers pour permettre aux acteurs locaux de se rencontrer autour de la thématique du logiciel libre, des standards ouverts et de l'interopérabilité : Libre en fête, petit déjeuner Libertis et d'autres réunions d'information tout au long de l'année.

Nous publions ici le premier courrier adressé à Jean-Louis Bianco, président du Conseil Général des Alpes de Haute Provence. N'hésitez pas à vous inspirer de cette idée pour la répliquer dans votre région.

Lire la suite

Contrat Creative Commons
APITUX - Jean-Christophe BECQUET
BP 32 - 04001 Digne-les-Bains Cedex
Tel : 06 25 86 07 92 - www.apitux.com - jcb@apitux.com