Au niveau européen, également, les logiciels libres progressent et sont vus, de plus en plus, comme des outils de choix pour la réalisation des systèmes d'information publics.

Je m'en félicite et, surtout, je voudrais vous en féliciter !

Michel Sapin, Ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’État : Ouverture de la deuxième journée du logiciel libre dans l'administration le jeudi 15 novembre 2001.

Dans une interview publiée sur Neteco.com le 7 février 2001, Michel Sapin déclarait :

La gratuité n'est pas l'argument essentiel en faveur des logiciels libres. Le respect des standards ouverts de l'Internet et du Web par les logiciels libres est, en revanche, un puissant argument en leur faveur dans le contexte des systèmes d'information publics. La sécurité, apportée par la disponibilité publique des sources, est également cruciale. Enfin, pourquoi ne pas le dire, le développement coopératif, la transparence et la mutualisation, qui sont à la base de leur création, sont des valeurs que nous partageons.